mardi 11 novembre 2008

Ancien combattant


Bon alors d'abord je tiens à lancer un merci franc et sincère à tous ceux qui, couchés, en pyjama, chez eux, au chaud, ont eu la présence d'esprit de m'encourager pendant que je ne faisais pas le pont. D'ailleurs faire le pont ça m'aurait permis de squizzer ma plus grosse journée.
7h30 à 17h15 soit 12h00 de collège intensif avec 15 minutes pour engloutir un repas micro-ondé (repas du jour : nouilles chinoises + sauce poivrons aubergine + 2 knacki le tout engloutti en 16'31", record d'indre et loire version scolaire).
Merci de vos sms :
sms : - Tu fais le pont?
moi : - non, je fais le con!

ou alors , "bon baisé de mon lit! ", ou "je viens de me lever, bon courage" le tout à 14h32 du matin!

Donc encore merci (traduction automatique : bande de sal... je vous hais!! un jour ma vengeance sera terrible et elle vous piquera les fesses!). En plus il vous arrivera des bricoles, car comme dit notre cher empereur, oups! président, il faut travailler pour gagner plus, et comme on ne peut plus gagner plus, il faut seulement travailler... Faites les malins... Moi je suis un honnète travailleur (je me rattrape comme je peux... c'est moche!)

Trève de billevesées! (vous en trouverez beaucoup de blog qui emploi ce mot là???)

Hier donc, journée de travail interminable et inter-minables (et paf!) j'ai tenu mon poste sereinement jusqu'a la maxi perm du lundi.
Maxi perm du lundi : presque 60 galinacées de tout âge, surtout des 4ièmes et 3ièmes, un bruit de fond incessant... Et moi en face d'eux avec l'Equipe du lundi...

J'ai du faire preuve d'intransigeance, ces nazes ont trouvé le moyen de faire une arrivée échelonnée sur 15 minutes. Et v'la que je sors de sport à la bourre, et v'la que j'ai envie de faire pipi avant la perm avec 3 ou 4 de mes potes au cas où mon sexe tombe ou que mon lisseur s'enraye...
Bref, à chaque fois que ça arrive en perm, le temps que ça trouve une place, si possible à coté de sa cop's ou de son poto, ça fait du bruit en bougeant les chaises et il en faut moins que ça pour déclencher une réaction en chaine, on croirai presque qu'un battement d'aile de papillon à eu lieu au fond de la perm et à provoqué une tempète de bavardage...

Alors forcément alors que je n'arrive pas à la fin des pages Ligue1 de l'équipe (en sachant que les pages Ligue1 je ne lis que les titre car je m'en fous royalement), donc c'est à dire après 4 ou 5 minutes je deviens insupportable.
Et c'est là que le BRUIT FANTOME apparait!!! Un bavardage sourd et incessant. Il n'apparait, selon, mes observations X-Files, seulement quand il y a plus de 40 momes en perm, il est diffus, et on ne sait pas d'où il vient, quand on croit cerner celui qui le produit on voit qu'il se tait mais que le bruit continue!!! On se dit qu'on va taper dans la masse et déplacer les gamins qui se trouve dans la zone incriminée, mais non, il est encore là!!! Je crois que je l'ai eu une fois ce bruit fantome, mais sans le faire exprès, et du coup je ne me suis pas rendu compte de ce lui qui le produisait. Le jour où je pendrai en flagr' ce bruit fantome et son auteur je crois que comme dans Scoobidou je me rendrai compte que derrière ce fantome se cachait en vérité le gardien du musée.. (comme toujours dans scoobidou!)

Au bout de 20 minutes : déplacement interdit
et ça enchaine : TU m'amènes ton carnet!!! Et hop une observ'!!! à des filles qui n'en avait jamais eu en plus... Bingo.. Si je fusille même les "gentils" les méchants se disent qu'ils vont prendre cher!
En même temps les méchants sont des pros de l'entourloupe, ils ne font jamais de bruit en perm (je parle des gros gros méchants), ils savent trop qu'ils peuvent perdre une vie trop connement sur un simple bavardage.. Pas classe!
Les autres, les moyens cons qui se laisseraient bien tenter par la rebellion en carton, (les 4ièmes) eux peuvent facilement se laisser aller dans le tourbillon de la défiance, de la bétise et de l'affront à l'autorité, et dans le cas qui nous inquiète, l'autorité c'est moi, et ça c'est clairement pas possible.

Bon après cette heure là, récré, et hop pas de perm pour la dernière heure!
Et là débarquement des anciens combattants, ou plutot des anciennes combattantes, il n'y avait que des nanas. Les mecs étaients déjà passés.
Des anciennes 3ièmes victime du phénomène de la nostaligie ambellissante.
C'était mieux avant.. Le collège c'était bien, les pions de maintenant (lycée) ne parlent pas, c'est tous des glands!!! (Hé hé!). Hé hop les embrassades chaleureuses et réciproques s'enchainent.
Bref une suite de compliments sur nous, je buvais ça comme du petit lait. D'ailleurs c'est bon le petit lait??? on va dire que je buvais ça comme un Muscat Corse frais de chez Lazzarini, sur les criques sui longent le cap Corse entre St Florent et Nonza...
(je suis parti hyper loin là...)
Surtout qu'une des nanas, je l'avais croisé quelques jours plus tôt, elle m'avait donc demandé si on faisait le pont (bah non!), elle m'avait alors dit qu'elle passerai avec d'autres au collège car elles le feront ..elles! Je lui avais dit que si elle venait, elle devrait rabouller sa fraise avec un paquet de tagada!!!
Et elle l'a fait!!! Je les adore ces petites!! Déjà l'année dernière elle l'avait fait pour mon anniv!!
Cette année ce sera des boulettes de viande au cyanure que je recevrai!!!

Voilà je te laisse cher lecteur, au moment où tu te dis : "hé ben, il ne savait pas quoi faire un 11/11 ce gogo!!!?" et je te répondrai que tu n'as pas forcément tord, mais que toi non plus du coup car tu me lis depuis déjà bien trop longtemps. Et d'ailleurs comme tu es là, permets moi de te remercier de ta lecture!! A plus

1 commentaire:

Señorita a dit…

Nous sommes sur le même front, l'ami; sauf que moi, je reçois déjà les chocolats au cyanure ;-) J'ai eu une petite pensée pour toi en découvrant il y a peu le laché de pintades dans le couloir de la perm. Très enrichissant!

Free Blog Counter