dimanche 12 octobre 2008

One day in College


Une journée type d'un pion, voilà c'est parti mon kiki!!!
Tout commence réellement à j-1, quand je suis devant la tv ou à faire autre chose et qu'en regardant l'heure qu'il est je me dis qu'il ne faut pas que je me couche trop tard sinon je vais être complètement naze le lendemain et les poulets vont prendre cher.
En effet ma patience est inversement proportionnelle à mon niveau de fatigue.
Quoiqu'il en soit je me couche toujours tard, je suis crevé le lendemain et ils prennent toujours cher...
Le jour J : réveil difficile à 6h25... Oula, ça me pique les yeux, en ce moment il ne fait pas encore jour, heureusement car mes noeils ne pourraient pas encore s'y acclimater sans perdre au passage quelques dixième d'acuité.
Je suis debout à 6h44 après 2 relances de réveil.
Je mange, je m'habille, je me lave, je passe au toilettes, le tout en 20 minutes. Parfois je fais tout en même temps : je me lave avec mon chocolat ou je m'habille de PQ!!!

7h05 départ.
7h20 je m'arrête pour prendre ma collègue Milie qui n'a ni le permis ni la voiture... Je devais la prendre à 7h15... 5 minutes dans le froid pour elle, c'est le tarif.

7h35 on arrive au collège, on est pas frais du tout et on pense déjà à la journée qui arrive, on est que 2, on voit les agents de service à savoir Nini et Dédé.

Moi je vais comater sur le fauteuil, Milie squatte un siège avec les yeux embués.

7h45 : ça commence!
Les poulets entrent!
Toujours le même ordre, invariablement!
La première c'est marionnette, et invariablement ils viennent passer dans le bureau, invariablement, ils s'y entassent à 6 ou 7 se saluant et nous saluant au passage, et invariablement ce ne sont que des nanas.
Je crois que pour les mecs le fait de sympathiser avec les pions est une véritable preuve de faiblesse, sauf en 6ième voire des poussins de 5ièmes, mais eux c'est pas pareil, ils osent tout!

Phrase réccurente du matin :
- alexis
- quoi?
- qu'est-ce tu fous là?
- bah ... heu... bah rin!
- alors TU DEGAGES!

(alexis est capable de se ranger comme une chaussette sale dans le bureau est de ne plus y bouger)

8h05 : ça sonne, tout le monde en cours.
On décolle les groupes de 3ième qui se racontent n'importe quoi. C'est hyper difficille. Je crois très sincèrement qu'il est plus facile de mener un groupe d'éléphant du cirque pinder dans un cercle de feu que de séparer un troupeau de 3ième discutant le matin avant les cours.

Première perm du matin, c'est pour Milie, elle profite du manque de vitalité et du relatif peu de clients pour se la taper. Ce qui est pris n'est plus à prendre.
Moi je reste en solo avec CPE Top, on partage un thé, du chocolat des bons mots, des pièces jointes des mails du matin...
Au passage je rentre les absences après le retour des fameux petits papiers. On passe une bise aux profs de sport, on engueule pour la forme les retardataires...

exemples d'excuse de retard (réels) :
- Il y avait un tracteur sur la route, on n'a pas pu le doubler!!!
- j'ai déraillé, mon pote est resté avec moi pour m'aider. (en fumant car ils puaient la clope!)
- je me suis trompé dans l'emploi du temps (classique!)
- Ma mère ne voulait pas m'emmener (damned!)

Bref, en gros dans 90% des cas c'est la bagnole qui trinque, ou le réveil.

Yen a certains qui assument et qui balancent : je voulais pas venir!
Bah moi non plus je ne voulais pas venir!!!

8h55, ça sonne!!! Oula le portail, j'y cours, ceux qui prennent à 9h00 sèchent dehors.

A suivre...

1 commentaire:

Alexis a dit…

je m'y retrouve ... et en mm temps, j'ai l'impression d'être parmis les poussins. L'originalité des "excuses" est affligeante. Dire qu'à leur place, à notre époque, on sortait les mm tout en ayant l'impression que notre interlocuteur ne pouvait que gober. Je pense mm avoir été capable d'y ajouter une touche "comédienté", à base de yeux rouges, menton grelottant ...
A quand la suite ma gueule ?!!

Free Blog Counter